Les Cités provisoires Le Portel Outreau

Forum de discussion sur la vie dans les cités Provisoires Le Portel Outreau(reconstruction aprés guerre)- Témoignages, photos, recherches d'amis, de souvenirs de cette époque.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Cité de la Gare .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Louis



Messages : 11
Date d'inscription : 09/02/2008
Age : 65
Localisation : Merlimont

MessageSujet: Cité de la Gare .   Lun 11 Fév - 9:36

Bonjour à toutes et à tous .
J'ai habité la Cité de la Gare de 1957 à 1963 .Que de souvenirs dans cette cité qu'habitaient également mes grands-parents . Nous n'étions pas riches ,(comme beaucoup de monde dans le quartier) mon pére décédé à 29 ans, ma mére, factrice nous élevait, ma soeur et moi avec l'aide de nos grands-parents . Pas beaucoup d'argent, mais on vivait quand même, et l'entr'aide dans ce quartier, n'était pas un vain mot .Bien sur, pas de télé, mais des voisins qui en possédaient une , nous invitaient chaque mercredi soir , ma soeur et moi, pour regarder la Piste aux étoiles . Nous restions dans la même travée, et donc, pas loin à aller .Par contre, je ne me souviens plus si le rue qui partait des"Rails" et remontait vers la rue du Géneral San Martin avait un nom . Si quelqu'un s'en souvient, merci de me le faire savoir .
En decouvrant ce forum, les souvenirs reviennent peu à peu et je ne manquerai pas de les faire partager .
Si quelqu'un de cette cité me connaît, qu'il n'hésite pas à me contacter .
Bonne journée à toutes et à tous .
A bientôt .
Cordialement .
Jean-Louis .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gw.geneanet.org/jeannad
d.dhieux
Invité



MessageSujet: cité de la gare   Jeu 21 Fév - 11:12

Bonjour Jean Louis,

Cette rue devait s'appeler "république d'argentine"
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis



Messages : 11
Date d'inscription : 09/02/2008
Age : 65
Localisation : Merlimont

MessageSujet: Re: Cité de la Gare .   Jeu 21 Fév - 12:33

Bonjour, Dominique ou Maryline
Si mes souvenirs sont bons (le contraire ne serait pas étonnant ),la rue de la Republique d'Argentine était le haut de la cité , c'est à dire de l'angle de la rue du General San-Martin à Outreau .Là où se trouvaient quelques commerces dont l'epicerie Coppin (je ne me souviens plus des autres) .Peut-être que la rue du bas de la cité portait le même nom , mais j'ai quelques doûtes (c'est si loin !!!!!) .
Bonne journée .
Jean-Louis .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gw.geneanet.org/jeannad
abras li
Invité



MessageSujet: cité de la gare   Jeu 28 Fév - 19:48

bonjour a tous
un petit temoingnage de plus qui peut etre reveillera des souvenirs
quand ma grand-mére est rentrée apres avoir étè refugiée ,le seul logement qui lui a étè proposé a étè un blockaus
cité belle-vue au portel
2 pieces pour loger 5 personnes,puis je suis arrivée au monde et j'y ai vecue 7 ans,sans confort bien sûr ,mais avec la bonté et la chaleur de tout le voisinage,de mes copines,Mireille-Claire-Violette et bien d'autres
puis on lui a proposée une demi-lune au n°2 travée 67 cite de la gare ,que Mrs Deltombe ,herboriste venait de quitter
4 pieces ,tres grandes sans confort mais quel luxe pour nous
la petite pompe du coin pour se retrouver et discuter
nos jeux etaient formidables ,puisque c'est nous qui les fabriquions
une roue de velo ,sans pneu ni chambre a air,un fil de fer tordu pour faire un crochet ,et voila un superbe cerceau
2 boites de conserve on nous faisions 2 trous pour y inserer 2 bouts de ficelle et hop voila des echasses avec lesquelles
nous faisions la course avec les margats voisins
au n°5 il y avait une mercerie"a la boule de neige"
pas de viande tous les jours ,mais nous avions un potager ,un poulailler .
pas de beurre mais du saindoux sur notre pain(un pain de 1500)
la tinette a l'exterieur ,pas de papier toilette mais les journeaux faisaient bien l'affaire
mais nous n'avons jamais étè malheureux ni envieux car il n'y avait rien a envier,et il y avait une grande entente entre tous
mon copain preferéJean-pierre est parti habiter paris il y a tres longtemps
peut etre lira t'il ceci et me repondra par votre intermediaire
a bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis



Messages : 11
Date d'inscription : 09/02/2008
Age : 65
Localisation : Merlimont

MessageSujet: Re: Cité de la Gare .   Sam 1 Mar - 10:09

Bonjour à toutes et à tous .
"N'allez pas jouer dans les rails, c'est sale et dangereux" . Combien de fois ai-je entendu cette phrase ? Bien sur, dés que l'on pouvait ,c'était là que l'on allait . De plus, mes grands-parents paternels habitaient la derniére travée et je n'avais que ces "rails" à traverser pour me retrouver dans le jardin de mes grands-parents maternels qui habitaient rue Libert .
Bien souvent, quand on me croyait chez l'un, j'étais chez l'autre . Quand on me retrouvait, c'était ma fête .J'étais privé de "prêt"le dimanche suivant . Chaque dimanche, on avait droit à 20 francs (pas ceux d'avant l'euro, bien sur, 20 centimes ) , cela nous suffisait à faire le plein de bonbons chez "Coppin",l'épicerie du haut de la cité .
Combien d'économies ma mére a pû faire grace à mes "traversées des rails" ?
A bientôt, j'éspére , pour d'autres souvenirs .
Jean-Louis .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gw.geneanet.org/jeannad
laurélèn
Invité



MessageSujet: la cité de la gare   Dim 6 Juil - 10:02

J'habite maintenant Samer mais suis toujours porteloise dans mon cœur. J'ai vécu travée 69 avec mes grands parents maternelles puis travée 64 N°1. Ce sont les meilleurs moments de ma jeunesse avec les enfants fourrier, framery, blampain, menu, magrit, quénéhen, etc... On s'amusait tous et comme tout le monde n'avait pas la télé on allait voir la piste aux étoiles chez celui qui l'avait les gens étaient solidaires entre eux il y avait demiautte, la boulangerie baillieu, marie dreux, tity bellot : nostalgie! Mais quand je vais au Portel ou sont enterrés mes parents (ma mère étant une des trois anciennes factrices ) et rencontre tous ces gens c'est toujours les demi-lunes qui ressortent je suis contente d'avoir découvert ce site je voulais savoir si les guinguettes commençaient aujourd'hui ? Je ne manquerai pas de reconnecter.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 16
Date d'inscription : 14/12/2007
Age : 56
Localisation : Le Portel Plage

MessageSujet: Re: Cité de la Gare .   Dim 6 Juil - 20:42

Bonjour "Laurélen"
Eh oui, tu dis vrai, les gens étaient solidaires...C'est ce qui ressort le plus des messages de ce forum. Les jeux d'enfants étaient simples, la vie pas toujours facile et il y avait moins de jalousie que maintenant. On se contentait de ce qu'on avait, sans envier le voisin, puisqu'il avait quasiment la même chose ! N'hésites pas à mettre tes témoignages, tes anecdotes. Ce forum est là pour cela. Si tu recherches quelqu'un ou un souvenir, ne te gènes pas.
Pour ce qui est des guinguettes 2008 au Portel, elles ont lieu les 6,13,14,20 et 27 Juillet et 3,10,17,24 et 31 Aout.
A bientôt de lire à nouveau. José, l'administrateur du forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fortdelheurt.googlepages.com
Jean-Louis



Messages : 11
Date d'inscription : 09/02/2008
Age : 65
Localisation : Merlimont

MessageSujet: Re: Cité de la Gare .   Mer 9 Juil - 13:23

Bonjour à toutes et à tous ,
bonjour Laurélen .
Ta mére est une ancienne factrice , la mienne aussi, ainsi que mon beau-pére.C'était encore l'époque,où les préposés (comme on dit maintenant),ne roulaient pas en voiture, mais toujours à pieds , avec des sacoches pleines et devaient, selon les quartiers, monter plusieurs étages pour porter les recommandés ou payer les pensions ou mandats , ils(elles ) avaient un sacré courage quand on compare avec ce qui se passe actuellement .La plupart du temps , ils roulent à gauche afin de ne pas avoir à descendre de voiture pour atteindre la boîte aux lettres et n'ont plus la responsabilité de l'argent .
Bonne journée à tous .
Jean-Louis .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gw.geneanet.org/jeannad
laurelen
Invité



MessageSujet: réponse à jean-louis   Jeu 10 Juil - 17:14

tu me dis que ta mère était factrice au portel si je ne me trompe pas tu es le fils de thérèse et le beau-fils de fredo j'ai connu plus ta soeur marie-thérèse que toi dont j'ai un vague souvenir et ton petit frère dont le prénom m'échappe mais je suis d'accord avec toi en ce temps là les facteurs avaient beaucoup de mérite chargés avec les colis ,les mandats ,les alloc etc.... maintenant c'est plus cool! au sujet te souviens-tu des facteurs qui ont passés dans les cités provisoires mr gobert et mr delplanque eux aussi il representait quelque chose dans nos cités composées de braves gens cette époque représente un moment innoubliable de ma vie a bientot de te lire laurelen
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis



Messages : 11
Date d'inscription : 09/02/2008
Age : 65
Localisation : Merlimont

MessageSujet: Re: Cité de la Gare .   Ven 11 Juil - 10:31

Bonjour à toutes et à tous,
bonjour,Laurelen .
Tu ne te trompes pas, je suis bien ce Jean-Louis .Je me souviens de Mrs Gobert et Delplanque, qui étaient les premiers facteurs que j'ai connus.Ayant été "en pension" pendant 5 ans, je n'ai malheureusement que de trés vagues souvenirs de cette époque , mais ceux que j'ai ne sont que des bons , car je n'y étais pratiquement que pendant les vacances scolaires .
Sous ton pseudo, je ne peux pas te situer, je m'en excuses.
Amicalement.
Jean-Louis .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gw.geneanet.org/jeannad
maggy
Invité



MessageSujet: nostalgie   Sam 6 Sep - 18:08

bonsoir à tous
les messages que nous lisons dans cette rubrique nous remplissent le coeur plein de souvenirs
arrivons à cette exposition aves nos photos de gosses et nous les regardeons avec plaisirs
Revenir en haut Aller en bas
josé
Invité



MessageSujet: Le facteur de la cité Bellevue   Dim 7 Sep - 21:06

Merci d'évoquer ce sujet des facteurs. je me souviens du mien: Monsieur André Sergent. Cétait comme tous les facteurs de l'époque, celui qui apportait la pension, qui prenait le temps à chaque maison, un petit bonjour à chacun en passant. On lui achetait des timbres. A chaque mandat versé, il avait d'office son "pourboire". Il était toujours en tenue, avec la casquette, et l'été il transpirait ! Jamais pressé, peu importe l'heure à laquelle il finissait sa tournée...Les jours de paiement des allocations familiales, il passait plus tard, et pour cause...On lui mettait ou on lui retirait de l'argent de notre livret de caisse d'épargne...Toujours des petites sommes, mais c'était toujours avec le sourire. Pour lu, la Poste, c'était avant tout, un service public. Un service proche et pour les gens. Maintenant, ce n'est pas toujours de la faute de nos facteurs, s'ils sont moins "sociables", car on leur impose des tournées ultra rallongées, des cadences toujours plus rapides, etc etc...Le contact humain est accessoire. Mais là aussi, c'est à nous de faire comme nos parents et d'être sympa et proche de nos facteurs, ils nous le rendront...
Revenir en haut Aller en bas
Daniel M
Invité



MessageSujet: cité de la gare   Lun 13 Oct - 19:09

Bonjour à tous les portelois des cités provisoires.javascript:emoticonp('Very Happy')
En vrac, en réponse à certaines questions que j'ai vu sur le forum, voici un peu de mes souvenirs.(je suis né en 1943)
J'ai habité cité de la gare, travée 27 N°1 rue du Général San Martin de 1949 à 1966, Aujourd'hui j'habite St Léonard.

La rue de l'épicerie Coppin est bien la rue de la république argentine, et elle allait bien plus loin que le croisement de la rue Général San Martin. Les autres commerces, si ma mémoire est bonne, après Coppin, il y avait une succursale Arthur Vasseur, Un coiffeur, un boucher que l'on appelait Jean et peut être aussi une mercerie ou quelque chose comme ça.

au bout de la rue du Gal San Martin, à peu près à l'emplacement du centre carnot, il y avait la boulangerie Bailleux et un peu plus loin l'épicerie Dreux.

J'avais comme voisin Les Habart, Sergent, Couvelard, Coppin, Livenais etc.

Je n'avais qu'à traverser les rails et j'étais à Outreau, j'ai d'ailleurs fait toute ma scolarité primaire à Outreau; à l'école des bleus d'abord et à Paul- Bert ensuite. Nos terrains de jeux : la salle, le mont soleil, la plage le bois du fort monplaisir. Nos jeux : les jeux de billes bien sur, le cervolant mais aussi (c'est pas beau) la fronde et les épées, les jeux de cow boys etc.

Pas d'eau courante évidemment, la pompe et les seaux.
javascript:emoticonp('Mad')
Le bout de la rue (face à la travée 27) n'était pas goudronnée, l'hiver c'était bien boueux. Je me souviens aussi du facteur Adré Delplanque, du marchand de charbon Albéric ( qui passait avec un chariot tiré par un chval).

J'ai travaillé aux APO, j'ai vendu les journaux (VdN, Nd Matin et Liberté) cité de la gare, cité oncor, cité belle vue et bien sur dans toutes les demies lunes.

Je faisais un petit dépot chez Mme Duhamel l'épicière cabaretière puisqu'elle faisait aussi débit de boisson comme l'épicerie Libert un peu plus haut.

C'est vrai que l'on n'était pas riche, mais l'est - on plus aujourdhui ? Nous avions moins ou pas de loisirs fabriqués comme aujourd'hui, de matériel sophistiqué ( comme l'ordinateur avec lequel j'écris ce message) mais nous vivions plus heureux car moins égoïstes, plus d'amitié franche et de solidarité entre voisin, malgré quelques rivalités ou faire valoir entre les femmes de matelots et les femmes d'ouvriers.

voici brut de décoffrage quelques bons souvenirs un peu nostalgique de ce temps là. javascript:emoticonp('Razz')
Revenir en haut Aller en bas
Raymond
Invité



MessageSujet: La Boule de Neige   Sam 18 Oct - 12:31

[center]La Boule de Neige je ne crois pas a une mercerie mais un depot de vin et alcool la maison (VAN DICK)
Revenir en haut Aller en bas
Dominiqu
Invité



MessageSujet: Citée de la gare   Mar 2 Déc - 13:30

Bonjour à tous

Que de souvenirs,j'ai visité l'exposition avec une grande émotion .
De 1957 à la construction de Pierre LOTI j'ai habité travée 69 no 8 citée de la gare,
une des dernières travées en limite des rails et des hayettes.La pompe la plus proche se trouvait à la limite d'OUTREAU
de l'autre côté des rails.
tous vos témoignages sont autant de mes souvenirs.

Qui aurait pu dire qu'un jour on ferai une expo sur nos citée ?

Merci à tous de garder vivant nos quartiers.

Dominique G
Revenir en haut Aller en bas
Régine C
Invité



MessageSujet: nostalgie   Dim 20 Juin - 22:35

Que d'émotion en lisant vos témoignages, et la nostalgie des bons et beaux moments passés durant ces années, moi, je restais à la travée 72, n° 6 cité de la gare avec mes copines des familles, Framezelle,Sauvage, Delage et bien d'autres.
Je suis une fille des Coppin, j'ai quitté le Portel en 1970 et je demeure maintenant dans le sud, mais croyez moi la mentalité du sud n'est pas comme le Portel.
Moi aussi j'ai visité l'exposition avec une grande émotion et vu des photos de quelques membres de la famille et cela m'a émue.
Il me semble d'après le témoignage de Dominique , te reconnaître et si je garde bien l'adresse en mémoire , et bien nous sommes cousins et si c'est le cas, je suis très heureuse de lire ton récit et te fais le bonjour.
Si les copines, vous me reconnaissez faîtes moi un coucou et parlez du bon temps passé dans nos chères demie-lunes tant regretteés. et aussi je vous salut bien et peut-être à bientôt

Régine C
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cité de la Gare .   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cité de la Gare .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Ports] LE VIEUX BREST
» Cité provisoire de la forêt de Montgeon
» Dieppe la Cité de l'Ivoire.
» Un bon plan pour se garer près de la gare ?
» Et la littérature eut enfin droit de cité au Québec

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Cités provisoires Le Portel Outreau :: Les cités, des années 1950-1980 :: La vie dans les cités provisoires Le Portel -Outreau - La reconstruction-
Sauter vers: